Biographie Photo Graveur

Accueil > Raphaël


Ėphéméride

La St Anselme

A Paris le Soleil se léve à 6h49 se couche à 20h49

111e jours de l'année reste 254 jours

Semaine 16 UTC +2h



raffaello_santi_dit_raphael_autoportrait_1504_1506.jpg

raffaello santi dit rapha...

Raphaël

Pays : Italie

Style : ecole italienne

Période : Haute-Renaissance

Les débuts



Raffaelo Santi ou Raphaël naît le 6 avril 1483 à Urbino, fils de Giovanni Santi et de son épouse Magia di Battista Ciarla. Giovanni Santi est issu d'une famille de riches marchands de grains d'Urbino, il exerce la profession de peintre et est à la tête d'un atelier florissant, il travaille pour le palais ducal et peint de très nombreux tableaux d'autel pour l'aristocratie des Marches. En 1469 la confrérie du Corpus Domini confie le peintre Pietro della Francesca aux soins de Giovanni Santi lors de son séjour à Urbino. Le père de Raphaël est également un poète et organise des spectacles pour la cour. De 1482 à 1488, il compose une pièce en vers nommée La vita e le gesta di Federico da Montefeltro duca di Urbino (ou Chronique rimée). Giovanni Santi est le premier maître de son fils Raphaël tant sur le plan artistique qu'intellectuel. Dans l'atelier de son père Raphaël apprend à préparer les panneaux, à broyer les couleurs, le dessin et aborde l'exécution picturale.

En 1494 Giovanni Santi meurt, trois ans après sa femme et fait du jeune Raphaël âgé de 11 ans son héritier. L'atelier est alors dirigé par Evangelista da Pian di Meleto, assistant de Giovanni depuis 1480 au moins, Raphaël y continue son apprentissage. D'après Vasari le père de Raphaël envoie son fils se perfectionner auprès d'un des plus grands peintres de l'époque, Pietro Vannucci dit Pérugin (1448-1523) artiste favori des confréries religieuses de Rome et de sa région et également apprécié des cours de l'Italie du nord. La date, la nature et la durée de cet apprentissage n'est pas connue, vraisemblablement au début du XVIe siècle.

La première œuvre de Raphaël est une bannière de procession, "L'Étendard de la Trinité de Citta di Castello" date de 1499, Raphaël est alors âgé de 17 ans, l’œuvre commandée représente sur une face le Christ en croix, le Père éternel, saint Sébastien et saint Roch (protecteurs de la peste qui avait frappé la ville de Castello cette même année) et au verso la Création d'Ève.

Raphaël le magister


raphaël
L'année 1500 est importante pour Raphaël, le jeune homme signe un contrat en décembre avec Evangelista da Pian di Meleto (ancien collaborateur de son père) pour réaliser un grand retable le Couronnement de saint Nicolas de Tolentino pour la chapelle de l'église Sant'Agostino de la ville de Citta di Castello. Raphaël est alors un artiste indépendant et est déjà désigné comme magister (maître). Raphaël travaille jusqu'en 1504 pour la ville de Citta di Castello et exécute deux autres commandes prestigieuses : la Crucifixion Gavari pour l'église de San Domenico et le Mariage de la Vierge pour l'église de San Francesco. Dans ces oeuvres, le peintre s'inspire de la manière du Pérugin.

Raphaël déjà très apprécié se voit confier pour la ville de Pérouse la réalisation de trois tableaux d'autels : une Vierge et l'Enfant avec le petit saint Jean, sainte Catherine et sainte Marguerite, saint pierre et saint Paul, pour l'église des religieuses de Sant'Antonio (Retable Colonna), une Assomption de la Vierge pour le monastère des clarisses de Monteluce (peinte par Berto di Giovanni) et enfin le Couronnement de la Vierge commandée par Leandra Baglioni, veuve de Simone degli Oddi (Retable Oddi) pour une chapelle de l'église San Francesco al Prato toujours à Pérouse. Pendant cette même période Raphaël peint plusieurs Vierges à l'Enfant, parfois accompagnés de saints ou de petits saints Jean. Parmi elles "la Madone Solly" tableau qui se démarque du Pérugin.

Vers 1503 ou peu avant le peintre Pinturicchio (Bernardino di Betto) qui est chargé par le Pape Pie II des décorations de la bibliothèque de la cathédrale de Sienne fait appel à son ami Raphaël pour exécuter des cartons et des dessins pour les fresques de la Libreria Piccolomini : Scènes de la vie d'Encea Silvio Piccolomini (le Pape Pie II), Raphaël acquit ainsi une immense réputation.

Pour Giovanna Feltria, la fille de Federico da Montefeltro, Raphaël réalise plusieurs œuvres dont deux petits panneaux (autrefois un diptyque), Saint Georges combattant le dragon et Saint Michel terrassant le démon, commandée à la mémoire du défunt mari de Giovanna Feltria également duchesse de Sora, Giovanni della Rovere, il peint pour Francesco Maria della Rovere (fils de Giovanna Feltria) deux petits panneaux en pendant représentant le Songe du chevalier et les Trois Grâces.


Florence


raphaël
Au début du mois d'octobre 1504, Giovanna Feltria soeur du duc Guidobaldo adresse une lettre au gonfalonier de la République de la ville de Florence, la fille de Federico da Montefeltro introduit ainsi le jeune peintre dans la capitale toscane à un moment propice pour lui, Florence est à l'époque en grande effervescence artistique, en effet les deux grands artistes florentins Michel-Ange et Léonard de Vinci travaillent tous deux dans la capitale toscane, Raphaël âgé de 23 ans, peut y étudier les artistes du Quattrocento, Donatello et Masaccio, mais aussi les oeuvres de ses contemporains. Pendant ses quatre années florentines Raphaël continue à se rendre à Pérouse et à Urbino où il bénéficie toujours de commandes importantes.

Au cours de l'année 1505, Raphaël achève à Pérouse le Retable Colonna et une prédelle de trois panneaux représentant Scènes de la vie du Christ pour les religieuses de Sant'Antonio. Raphaël abandonne alors le style de Pérugin et de Signorelli et s'inspire de Léonard De Vinci. Toujours à Pérouse il peint le Retable Ansidei pour l'église San Fiorenzo dei Serviti (La Vierge et l'Enfant en majesté entre saint Jean-Baptiste et saint Nicolas de Bari) et réalise une fresque : la Trinité et plusieurs saints pour l'église du monastère San Severo, inspiré de Fra Bartolomeo.

Sa Mise au Tombeau ou (Retable Baglioni) commandée par Atalanta Baglioni pour l'église San Francesco al Prato de Pérouse marque une révolution dans l'art de la composition et de la représentation du divin, annonçant le style tragique que Raphaël développera au Vatican par la suite, Raphaël y consacre beaucoup de temps et un grand nombre de dessins préparatoires. Pendant son séjour à Florence, il peint une série de Madones et de Saintes Familles pour la riche bourgeoisie notamment Taddeo Taddei, Domenico Canigiani, Agnolo Doni, Lorenzo Nasi qui établissent rapidement sa réputation, (La Sainte Famille avec saint Joseph imberbe ; Madone d'Orléans ; Madone Terranuova ; Petite Madone Cowper ; Madone de Belvédère ; Madone à l'agneau ; Madone au chardonneret, La Belle Jardinière ; Sainte Famille Canigiari ; Madone Tempi ; Madone Estherazy ; Madone au baldaquin, etc), Raphaël peint également des portraits dont ceux de Maddalena Strozzi et d'Agnolo Doni. Toutes ces oeuvres montrent que Raphaël a complètement assimilé le style florentin. A cette période, il peint également l'autoportrait de l'artiste de la Dame à la licorne et du portrait nommé La Muta.


Rome 1509-1513


raphaël
A la fin de l'année 1508, Raphaël abandonne ses travaux en cours notamment le Retable commandé par la famille Dei (Madone au baldaquin) pour se rendre à Rome, l'artiste d'après Vasari a été appelé par Bramante d'Urbin, lointain parent de Raphaël, alors au service du Pape Jules II et chargé de la transformation des appartements du Vatican pour le Pape.

En octobre 1509 Raphaël reçoit le titre de secrétaire des brefs apostoliques, sorte d'investiture en tant que peintre de la cour pontificale. Raphaël commence par remplacer une partie des décors de la voûte de la Chambre de la Signature, selon Vasari le style doux et délicat de Raphaël persuade Jules II de lui confier la nouvelle décoration de la pièce tout entière. Raphaël réalise sur les parois La Dispute du Saint Sacrement; le Parnasse ; L'École d'Athènes et Les Vertus. Il décore ensuite la chambre de l'Audience, baptisée depuis chambre d'Héliodore et y peint une fresque du même nom : Héliodore chassé du Temple, symbolisant l'affirmation de l'autorité du Pape ébranlée par le concile schismatique de Pise, dans cette même chambre, il peint la Messe de Bolsena ; La Rencontre de Léon 1er et d'Attila et La Libération de saint Pierre, cette dernière fresque fut terminée au moment de la mort du Pape Jules II qui afflige profondément Raphaël, son successeur le cardinal Jean de Médicis sous le nom de Léon X est nommé en mars 1513.

Pendant ces années romaines Raphaël étudie avec passion l'Antiquité classique et travaille pour différentes personnalités notamment pour l'historien Sigismondo Conti pour lequel il peint la Madone de Foligno (1511-1512), magnifique retable représentant la Vierge et l'Enfant qui sont assis tous deux sur un nuage, tandis que le donateur est agenouillé au premier plan parmi les saints, la multitude et la variété des attitudes pour exprimer l'intense ferveur des personnages, cela implique directement le spectateur du tableau à participer à l'évènement.

Pour l'église Santa Maria del Popolo de Rome, Raphaël peint le portrait de Jules II qui est commandé par le Saint Père lui-même et la Madone de Lorette ou Madone au voile, puis la Madone Sixtine qu'il peint pour les religieux du monastère San Sisto à Plaisance et qui est sans doute également une commande papale, Raphaël réalise le portrait du préfet de la bibliothèque vaticane : Portrait de Tomaso dit Fedra Inghirami (vers 1510).

Raphaël travaille pour le riche banquier de Sienne Ahgostino Chigi, alors établi à Rome qui lui commande plusieurs oeuvres pour des édifices publics et privés, l'artiste peint alors sa première oeuvre profane une grande fresque pour la villa de Chigi, la Farnesina : Triomphe de Galatée inspirée des textes classiques notamment les Métamorphoses d'Ovide et Politien, l'artiste cherche à évoquer une image antique inspirée de la statuaire classique, pour Chigi après 1512 Raphaël réalise une autre fresque représentant des Sibylles et des anges pour la chapelle de Santa Maria della Pace, puis il conçoit les plans et la décoration de la chapelle Chigi à Santa Maria del Popolo, inspirés des oeuvres de Michel-Ange. Raphaël collabore sans doute sur le plan architectural à plusieurs entreprises de Bramante, destiné à Saint-Pierre de Rome à partir de 1511, en 1513 après la mort de Jules II, Raphaël poursuit ses travaux au Vatican pour son successeur Léon X.


Raphaël maitre d’œuvre et architecte au Vatican


raphaël
Le 1er août 1514, un bref pontifical nomme Raphaël maître d'oeuvre et architecte en chef de la nouvelle basilique Saint-Pierre de Rome (le document stipule que Bramante sentant sa fin prochaine le désigne comme son successeur), il reçoit le solde du paiement des travaux des chambres de la Signature et d'Héliodore. Raphaël partage ce titre avec le peintre alors très âgé Fra Giocondo jusqu'à la mort de celui-ci en 1515. Le Pape lui commande des cartons de tapisseries pour le bas des murs de la chapelle Sixtine, Les Actes des Apôtres, elles sont installées en 1519 et subjuguent et émerveillent les spectateurs, elles restent pendant des siècles un modèle pour la peinture d'histoire. Raphaël continu à peindre des portraits et réalise celui de Baldassare Castiglione, le double portrait d'Andrea Navagero et Agostino Beazzano, celui du banquier Bindo Altoviti et l'effigie féminine nommée la Velata.

En 1514, Raphaël débute le décor de la Chambre de L'Incendie (salle à manger privée de Léon X) il peint la fresque L'Incendie du Bourg, de nouveau Raphaël transforme son langage pictural et s'inspire du théâtre. Pendant cette période les activités du peintre se multiplient et il délègue souvent le travail à ses collaborateurs notamment Giulo Romano, Gianfranco Penni, Giovanni da Udine, Raffaelino del Colle, etc. Il faut souligner par ailleurs le caractère particulier et unique de Raphaël par rapport à ses confrères ou ses collaborateurs, l'artiste est d'une gentillesse et d'une bonté sans égal et ne connait pas la jalousie, il est très apprécié de ses collaborateurs et son atelier fonctionne dans l'harmonie et la courtoisie. Raphaël est chargé de plusieurs fonctions officielles et est notamment nommé conservateur des Antiquités romaines en août 1515.

Le Pape lui commande un projet pour la façade de San Lorenzo à Florence, le mettant en concurrence avec Michel-Ange et Giuliano da Sangallo, puis le cardinal Jules de Médicis, évêque de Narbonne commande à Raphaël une Transfiguration. Le cardinal Bibbiena humaniste lui confie la décoration de deux pièces de son appartement du Vatican : la Stufetta et la Loggetta, les oeuvres sont toujours inspirées du modèle Antique et traitées avec une nouvelle vigueur, s'inspirant toujours des textes et des modèles anciens que Raphaël réinterprète pour créer son propre langage.

1518


raphaël
Raphaël termine les fresques de la Loggia de Psyché pour la villa Farnesina et livre trois tableaux destinés à la cour de France à l'occasion du mariage de Laurent de Médicis et de Madeleine de La Tour d'Auvergne : Saint Michel terrassant le démon (ou Grand Saint Michel), la Sainte Famille dite de François 1er et Sainte Marguerite, l'artiste exécute également le portrait du Pape, Léon X situé entre les cardinaux Jules de Médicis et Luigi de Rossi. Raphaël travaille aux Loges du Vatican, il y compose avec ses collaborateurs un concert d'architecture de peinture et de sculpture d'inspiration antique qui deviendra un modèle pour les générations suivantes. Raphaël débute les travaux de la Villa Madama s'inspirant de Vitruve et des écrits de Pine.

1519


raphaël
Raphaël écrit une lettre à Léon X en collaboration avec Baldassare Castiglione ou l'artiste expose sa volonté de sauvegarder les œuvres de la Rome Antique livrées aux destructions depuis des siècles pour inviter ses contemporains à les égaler et à les surpasser. Le Pape confie le projet de mettre en dessins la Rome Antique à l'artiste et Raphaël réalise un relevé topographique de la ville entière et doit restituer les monuments, même partiellement disparus dans leur état d'origine en rendant très précisément l'architecture et les ornements, pour établir ces relevés architectoniques, Raphaël perfectionne les procédés utilisés par Alberti et Léonard de Vinci, malheureusement l'artiste ne peut qu'ébaucher cette grande entreprise. Le peintre dirige la décoration de la salle de Constantin au Vatican, elle est achevée après son décès par Gianfrancesco Penni et Jules Romain. Le grand maître et sublime artiste s'éteint le 6 avril 1520, à l'âge de 37 ans, sa dépouille est exposée au Vatican, sous la Transfiguration avant d'être transportée au Panthéon.



Première édition le: 26 avril 2010 Par : Sarah
Mise à jour le: 27 janvier 2012 Par : Sarah


Contenu sous copyright © 2010 - 2019, toutes reproduction strictement interdites sans autorisation écrite du site l'univers des arts.

Principales œuvres de Raphaël Toutes les oeuvres ici

fichier:raffaello santi dit raphael autoportrait 1504 1506.jpg

Autoportrait

fichier:raffaello santi dit raphael ange 1500 1501.jpg

Ange

fichier:raffaello santi dit raphael ange tenant un phylactere.jpg

Ange tenant un phylactère

fichier:raffaello santi dit raphael le prophete isaie.jpg

Le Prophète Isaïe

fichier:raffaello santi dit raphael crucifixion gavari ou mond.jpg

Crucifixion Gavari ou Mond

fichier:raffaello santi dit raphael retable oddi 1502 1504.jpg

Retable Oddi (Le Couronnement de la Vierge)

fichier:raffaello santi dit raphael madone solly la vierge et l enfant 1500 1504.jpg

Madone Solly (La Vierge et l'Enfant)

fichier:raffaello santi dit raphael madone connestabile.jpg

Madone Connestabile

fichier:raffaello santi dit raphael la vierge et l enfant avec un livre.jpg

La Vierge et l'Enfant avec un livre

fichier:raffaello santi dit raphael le mariage de la vierge 1504.jpg

Le Mariage de la Vierge

fichier:raffaello santi dit raphael madone terranuova.jpg

l Madone Terranuova

Publicité

Les mots sont les passants mystérieux de l'ame.
Hugo Victor

Haut de la page

BiographiePhotoGraveurCitationNous contacter Plan du site

Retrouver les plus grands artistes du moyen-âge au XIXe siècle avec leurs oeuvres principales en image.

fils rss l'univers des arts fils rss l'univers des arts fil rss biographie fil rss photo

© 2008-2019 l'univers des arts