Biographie Photo Graveur

Accueil > Botticelli Sandro


Ėphéméride

La St Frédéric

A Paris le Soleil se léve à 6h07 se couche à 21h45

200e jours de l'année reste 166 jours

Semaine 29 UTC +2h



botticelli-sandro-l-adoration-des-mages-detail.jpg

botticelli sandro l adora...

Botticelli Sandro

Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi naît vers 1444-1445 à Florence. Il est le fils du tanneur Mariano di Vanni et de Smeralda. Le couple aura 8 enfants dont seulement quatre garçons atteindront l'age adulte, Botticelli est le plus jeune des frères.
Botticelli apprit tout d'abord l'orfèvrerie avec son frère Antonio, puis se tourna vers la peinture.

Aux alentours des années 1459-1460, son père le fait entrer dans l'atelier du moine carmélite Fra Filippo Lippi , Botticelli restera en apprentissage jusqu'en 1467, date à laquelle le peintre s'établit à Florence et ouvre son propre atelier. En 1470, il reçut sa première commande importante, grâce à l'appui de Tommaso Soderini, homme de confiance de la puissante famille des Médicis, la représentation de la vertu " Fortitudo "( Galerie des Offices, Florence) pour la Sei della Mercanzia à Florence (Guilde des marchands).
Ce tableau fait partie d'une série dédiée aux sept vertus, foi, charité, espoir, force, justice, sagesse et tempérance. Cette commande fut passée en 1469 au peintre Piero del Pollaiuolo, mais ce dernier ne put finir l'exécution dans les délais, et on demanda donc à Botticelli de terminer les deux vertus manquantes, pour des raisons méconnues, seul Fortitudo fut achevé.


De la même période date la magnifique L'Adoration des mages, œuvre qui fut influencé par l'humaniste florentin Leon Battista Alberti qui recommandait de représenter : " la richesse et la diversité des choses dans la composition d'un tableau, afin d'édifier l'observateur ".
En 1472, le peintre s'inscrivit à la Compagnia degli Artisti di San Luca (l'Académie de Saint Luc) et prend comme apprenti le fils de son ancien maître Filippino Lippi.


En 1473, Botticelli peint son premier nu masculin, Saint Sébastien pour l'église Santa Maria Maggiore de Florence. Ayant acquis une solide réputation de fresquiste, il fut invité à participer à la décoration du cimetière de Pise débutée par le peintre Benozzo Gozzoli.
Remarquable portraitiste Botticelli fut l'auteur de plusieurs de ceux-ci, le plus ancien est le très beau Portrait de jeune homme (1470-1473, Palais Pitti, Florence), Portrait d'homme avec une médaille à l'effigie de Côme l'Ancien (vers 1474-1475, Musée des Offices, Florence), Portrait de Pierre de Médicis, puis le magnifique Portrait de Julien de Médicis (1476-1477, National Gallery of Art, Washington).

A partir de 1475, débute les rapports entre la famille des Médicis et Botticelli, il peint un étendard pour un tournoi chevaleresque organisé pour Julien de Médicis (aujourd'hui disparu), il réalisa également pour Guasparre del Lama la célèbre Adoration Del Lama représentant trois générations de la famille Médicis et à l'extrême droite du premier plan, le peintre peignit son autoportrait, cette œuvre lui apporta une grande réputation à Florence, elle fut exécutée pour la chapelle de Santa Maria Novella de Florence.


Botticelli travailla pour d'importants familles riches florentines, notamment pour Benedetto di Antonio Salutati, une Madone en tondo, puis pour les Vespucci une fresque de " Saint Augustin " , tableau qui fut le pendant du Saint Jérôme peint par Domenico Ghirlandaio pour l'église Ognissanti. Durant cette période Botticelli exécuta deux de ses œuvres pieuses les plus célèbres : La Madone au livre et La Madone du magnificat et collabora avec plusieurs graveurs, il réalisa des dessins pour dix neuf gravures sur cuivre pour illustrer La Divine comédie de Dante publiée en 1481 par Lorenz.

En 1478 le peintre reçut la commande du magnifique chef-d'œuvre Le Printemps (galerie des Offices, Florence), probablement par un cousin de Laurent le Magnifique, Lorenzo di Pierfrancesco, l'œuvre fut inspirée d'un conte du poète de l'Antiquité Ovide, la scène représente Zéphyr qui poursuit la nymphe Chloris et la changea en Flore, la déesse des fleurs du printemps. pour le même commanditaire il peignit Minerve et le Centaure (1482).

En 1481, la réputation de l'artiste dépassa Florence, le peintre fut appelé à Rome par le pape Sixte IV pour y peindre à fresque dans la future chapelle Sixtine nommée à l'époque chapelle du conclave, il y côtoie d'autres grands artistes dont Domenico Ghirlandaio, Cosimo Rosselli et Le Pérugin, Botticelli y exécuta trois scènes du Nouveau testament dont La Tentation du Christ et Soulèvement contre la loi de Moïse.

De retour à Florence, Botticelli peignit quatre tableaux représentant une histoire d'amour de cour décrite dans le Décameron de Boccace qui lui fut commandé par le riche marchand florentin Antonio Pucci pour le mariage de son fils., puis pour Lorenzo di Pierfrancesco Médicis, il peignit Le Printemps, Pallas et le centaure pour sa villa de Castello.

Vers 1486, il peignit une autre grande toile : La Naissance de Vénus à la beauté plastique inégalable, cet œuvre fut le premier tableau de la Renaissance à exalter la beauté du corps féminin sans aucune connotation érotique ou religieuse. Vers 1483, il exécuta un magnifique nu masculin : Mars et Vénus, le tableau représente Mars endormi au coté de Venus après un débat amoureux.

La réputation grandissante de Botticelli lui apporte un afflux de commandes de retables et de peintures pieuses, entre 1483 et 1492.
En 1482, il exécute le Retable Bardi, un des es plus beaux retables, il fut commandé par Giovanni d'Agnolo d'Bardi pour sa chapelle en l'église Santo Spirito.La scène représente la Vierge allaitant Jésus avec saint Jean-Baptiste et saint Jean l'évangéliste.

En 1489, Botticelli peignit pour une chapelle de l'église des moines cisterciens du Cestello, le retable de L'Annonciation pour Benedetto di Ser Giovanni Guardi, la même année il exécuta le Retable de Saint Marc pour la corporation des orfèvres. Dans la période 1490-1495, il réalisa deux pietà, la première destinée à la chapelle de l'église San Paolino : "La déploration et saint Jérôme, saint Paul et saint Pierre" et "La Déploration du Christ".



Suite à la mort de Laurent le Magnifique en 1492, puis de Politien, le climat devient difficile à Florence, l'humaniste Girolamo Savonarole devient prieur de San Marco et prit les années suivantes de plus en plus d'influence et de pouvoir à Florence. En 1494 les Médicis furent expulser de la ville, ce qui n'empêcha pas Botticelli de rester en contact avec eux, il réalisa en effet des peintures pour une de leur villa de campagne du Trebbio.

En 1496, Botticelli fut en contact avec l'immense sculpteur Michel-Ange, ce dernier lui adressa un message pour Lorenzo di Pierfrancesco, avec pour mission de le lui remettre lorsqu'il retournera à la villa.


En 1498, après l'exécution de Savonarole pour hérésie, Botticelli subit une grâce crise spirituelle et fut très affecté par la mort atroce du moine., il exécute pendant cette époque un tableau apocalyptique : La Crucifixion symbolique (1497) et La Nativité mystique (1501).
En 1499 il s'inscrit en tant que peintre à la Corporation des médecins et apothicaires.
Les dernières grandes peintures de l'artiste furent destinées à la décoration des salles de palais, ce sont L'Histoire de Lucrèce, L'Histoire de Virginie, puis quatre panneaux illustrant des scènes de la vie de Saint Zénobe.

Botticelli devint de plus en plus solitaire et angoissé et connut une grave crise morale et
religieuse qui se traduisit dans sa peinture (Pietà, la Nativité mystique, la Crucifixion
mystique) et ne s'intéressa plus guère à la vie artistique de son époque. Le peintre refusa plusieurs
propositions, notamment celle d'Isabelle d'Este pour la décoration de son boudoir. Il meurt le 17 mai
1510 et fut inhumé au Cimetière des Ognissanti.



Première édition le: 15 février 2011 Par : Sarah
Mise à jour le: 15 février 2011 Par : Sarah


Contenu sous copyright © 2011 - 2024, toutes reproduction strictement interdites sans autorisation écrite du site l'univers des arts.

Principales œuvres de Sandro Botticelli Toutes les oeuvres ici

fichier:botticelli-sandro-l-adoration-des-mages-detail.jpg

Adoration des Mages (détail)

fichier:botticelli sandro la derniere communion de saint jerome.jpg

La Dernière communion de saint Jérôme

fichier:botticelli sandro l annonciation vers 1490.jpg

L'Annonciation

fichier:botticelli sandro trois miracles de saint zenobe detail.jpg

Trois miracles de saint Zénobe, (détail)

fichier:botticelli sandro trois miracles de saint zenobe detail 2.jpg

Trois miracles de saint Zénobe, (détail)

fichier:botticelli sandro trois miracles de saint zenobe.jpg

Trois miracles de saint Zénobe

fichier:botticelli sandro madone a l enfant et anges madone du magnificat .jpg

Madone à l'Enfant et anges (Madone du Magnificat)

fichier:botticelli sandro la calomnie detail .jpg

La Calomnie (détail)

fichier:botticelli sandro madone a la roseraie.jpg

Madone à la Roseraie

fichier:botticelli sandro vierge et l enfant soutenu par un ange.jpg

Vierge et L'Enfant soutenu par un ange

fichier:botticelli sandro la vierge et saint jean adorant l enfant.jpg

La Vierge et saint Jean adorant l'Enfant

Publicité

L'art est un anti-destin.
Malraux André

Haut de la page

BiographiePhotoGraveurCitationNous contacter Plan du site

Retrouver les plus grands artistes du moyen-âge au XIXe siècle avec leurs oeuvres principales en image.

fils rss l'univers des arts fils rss l'univers des arts fil rss biographie fil rss photo

© 2008-2024 l'univers des arts