Biographie Photo Graveur

Accueil > Le Caravage


Ėphéméride

La St Christian

A Paris le Soleil se léve à 7h56 se couche à 17h13

316e jours de l'année reste 49 jours

Semaine 46 UTC +1h



ottavio_leoni_portrait_de_caravage_du_vivant_de_l_artiste.jpg

ottavio leoni portrait de...

Le Caravage

Pays : Italie

Style : ecole italienne

Période : Maniérisme

Les débuts


Michelangelo Merisi dit Le Caravage est né en 1571, à Milan, il est le fils aîné de Fermo Merisi et Lucia Aratori. La famille Merisi se rend à Caravaggio en 1576, fuyant l'épidémie de peste qui tue son père. En 1584, revenu à Milan il entre en apprentissage pour quatre années chez Simone Peterzano, un peintre maniériste milanais ancien élève du Titien. En 1590, Le Caravage perd sa mère et part pour Rome où il fait un court stage chez Giuseppe Césari dit le Cavalier d'Arpin, il peint des natures mortes de fleurs et de fruits et ses deux premières oeuvres, "Garçon à la corbeille de fruits" et "Bacchus malade". L'artiste gagne sa vie en exécutant des commandes pour des collectionneurs privés, notamment la Cardinal Francesco Del Monte qui l'héberge dans son palais en 1595.

Le Caravage réalise pour lui les trois tableaux de genre, Les Tricheurs, La Diseuse de bonne aventure et Le Joueur de Luth. Puis toujours pour Del Monte, Le Caravage exécute deux scènes bibliques pour la chapelle Contarelli à Saint-Louis des Français à Rome. Tout de suite après une seconde commande publique en septembre 1600, pour deux tableaux religieux pour la chapelle familiale de Tibério Césari à Santa Maria del Popolo, La Crucifixion de Saint Pierre et La Conversion de Saint Paul, entre-temps Césari décède et le nouveau propriétaire refuse les oeuvres, Caravage dut les remanier.

Le Caravage peint, La Mort de la Vierge vers 1601-1606, commandée pour orner la chapelle familiale d'un juriste du Vatican dans l'église romaine de Santa Maria della Scala in Trastevere, l'oeuvre est refusée par le clergé qui la juge indigne du lieu. Sa troisième commande importante est un tableau d'autel pour la chapelle Contarelli en février 1602, pour Girolamo Vittrice un Saint Vincent et l'ange qui est refusé, l'artiste dû la refaire. La 1 ère version est achetée par le marquis Vincenzo Giutiniani qui devient un des mécènes de l'artiste.

Premiers ennuis



En 1603, le peintre Giovanni Baglioni, porte plainte contre lui et plusieurs artistes pour diffusion de poèmes diffamatoires, Le Caravage est incarcéré le 11 septembre et libéré le 25, grâce à l'intervention de l'ambassadeur de France. En 1604, nouvelle arrestation au mois d'octobre, pour agression envers un gendarme. Le tempérament sanguin de l'artiste ne nuit pourtant pas à sa réputation de peintre, Le Caravage continue à être sollicité par des collectionneurs privés le banquier Ottavio Costa, le marquis Ciricico, Vincenzo Giutiniani et bénéficie de la puissante protection des Borromé Charles, archevêque de Milan et Frédérico, mais aussi pour des commanditaires de l'église. En 1603-1604, il peint une Mise au tombeau pour Santa Maria de Vallicella. Son tempérament bagarreur reprend le dessus et le peintre est arrêté en mai 1605 pour port d'arme illégal, en juillet une plainte est de nouveau déposée conte lui pour coup et blessures sur un notaire, Mariano Pasqualone, que Caravage blesse gravement au visage avec un poignard. Il s'enfuit à Gènes, puis présente ses excuses et la plainte est retirée. L'artiste revient à Rome et reçoit aussitôt la commande d'une Madone pour l'autel de la Basilique Saint-Pierre pour la confrérie de Saint Anne des Palefreniers, l'oeuvre sera finalement offerte au nonce Scipione Borghese.

La fuite


En mai 1606, lors d'un jeu de Paume, Le Caravage et son ami Orazio Longhi sont mêlés à une bagarre et le joueur Ranuccio Tomassoni de l'équipe adverse est tué, Caravage est alors menacé d'une condamnation à mort et la police pontificale le poursuit. Les deux hommes fuient Rome, Caravage se rend chez son protecteur, le prince Marzio Colonna et son ami Orazio s'enfuit en Lombardie. On le retrouve par la suite à Naples en 1606 où il exécute de nouveaux plusieurs commandes, dont Les Sept oeuvres de la miséricorde, puis La Flagellation pour San Lorenzo.

Malte



On retrouve le peintre à Malte où il réalise deux portraits du grand maître Alof Wignancourt, une Décollation de saint Jean Baptiste et un Saint Jérôme pour la cathédrale de La Valette. Il est ordonné chevalier de gratia de l'ordre de Malte en juillet 1608, puis sans raisons connues, il en est exclu en décembre de la même année, est emprisonné et réussit à s'enfuir, il s'embarque pour la Sicile, il est accueilli par un ami à Syracuse, un peintre sicilien, rencontré à Rome, Mario Minnittri, celui-ci lui obtient une commande pour l'autel de Sainte Lucie : L'ensevelissement de Sainte Lucie, en 1619, Le Caravage travaille ensuite à Messine et réalise, La Résurrection de Lazare et Adoration des Bergers. L'artiste se rend à Palerme où il est chargé d'exécuter une Adoration des bergers avec les saints François et Laurent, à Naples, Le Caravage subit une agression au couteau sur le visage et quitte la ville ne se sentant plus en sécurité.

On retrouve le peintre à Malte où il réalise deux portraits du grand maître Alof Wignancourt, une Décollation de saint Jean Baptiste et un Saint Jérôme pour la cathédrale de La Valette. Il est ordonné chevalier de gratia de l'ordre de Malte en juillet 1608, puis sans raisons connues, il en est exclu en décembre de la même année, est emprisonné et réussit à s'enfuir, il s'embarque pour la Sicile, il est accueilli par un ami à Syracuse, un peintre sicilien, rencontré à Rome, Mario Minnittri, celui-ci lui obtient une commande pour l'autel de Sainte Lucie : L'ensevelissement de Sainte Lucie, en 1619, Le Caravage travaille ensuite à Messine et réalise, La Résurrection de Lazare et Adoration des Bergers. L'artiste se rend à Palerme où il est chargé d'exécuter une Adoration des bergers avec les saints François et Laurent, à Naples, Le Caravage subit une agression au couteau sur le visage et quitte la ville ne se sentant plus en sécurité.

Les principales œuvres


Garçon pelant un fruit,vers 1593; Garçon à la corbeille de fruit vers 1593; Corbeille de fruit; Le jeune Bacchus malade,vers 1593; Garçon mordu par un Lézard, 1594; Marie Madeleine,1595; Les Tricheurs ou Les Joueurs de cartes 1595-1600; Marthe et Marie Madeleine, 1595; Extase de Saint François, 1595-1600; Concert 1595; Bacchus malade ou satyre aux raisins 1592-1593; Bacchus 1595; Le joueur de luth, 1595 ; Le joueur de luth, 1600 ; La Diseuse de bonne aventure, 1595-1600; Le Repos pendant la fuite en Égypte,1595; La Diseuse de bonne aventure, 1600; Phyllis ou portrait d'un modèle, vers 1598; Judith et Holopherne, 1600; Le baiser de Judas, 1603; Sainte Catherine d'Alexandrie,vers 1598; Méduse, 1598-1600; Narcisse, 1598-1600; Portrait de Maffeo Barberini,1598-1599; Vocation de saint Mathieu, 1599-1600; Le martyre de saint Mathieu, 1599-1600; La Conversion de saint Paul,1600-1601; La Conversion de saint Paul,1601; Le Jeune saint Jean-Baptiste au bélier, 1600; David et Goliath, 1605-1610; Crucifixion de Saint Pierre, 1601; Le Sacrifice d'Isaac, 1600; La cène à Emmaüs, 1595-1600; L'Incrédulité de saint Thomas, 1600; Saint Matthieu et l'ange, 1602; Le Couronnement d'épines,1602-1603;L'amour vainqueur, 1602- 1603; La Mise au tombeau, 1602- 1604; La Madone des pèlerins ou Madone de Lorette,1603-1605; Saint Jérome, vers 1606;nSaint Jérome, 1607-1608; La Mort de la Vierge, 1601-1602; La cène à Emmaüs, 1606; Le Christ à la colonne, 1606; La Flagellation, 1607; Salomé, 1606 ; Salomé, après 1606; Crucifixion de Saint André ; La Madone au Rosaire, 1607 ; Adoration des Bergers avec les Saint François et Lurent, 1609; Décollation de Jean-Baptiste, 1608 ; Annonciation, vers 1610 ; David avec la tête de Goliath, 1605; Les sept oeuvres de la miséricorde, Saint Mathieu et l'ange, avant la Pentecôte, 1602; Portrait d'Alof de Wignecourt, 1608 ; Alof de Wignecourt avec un page, 1608; David et Goliath, 1609, Saint Jean Baptiste, 1610. Fresque au plafond : Jupiter, Neptune et Pluton, 1597-1600.



Première édition le: 31 janvier 2010 Par : Sarah
Mise à jour le: 27 janvier 2012 Par : Sarah


Contenu sous copyright © 2010 - 2019, toutes reproduction strictement interdites sans autorisation écrite du site l'univers des arts.

L'homme obtus manque d'esprit, le sot d'entendement.
Kant

Haut de la page

BiographiePhotoGraveurCitationNous contacter Plan du site

Retrouver les plus grands artistes du moyen-âge au XIXe siècle avec leurs oeuvres principales en image.

fils rss l'univers des arts fils rss l'univers des arts fil rss biographie fil rss photo

© 2008-2019 l'univers des arts