Biographie Photo Graveur

Accueil > Fra Angelico


Ėphéméride

La St Hervé

A Paris le Soleil se léve à 5h47 se couche à 21h55

168e jours de l'année reste 197 jours

Semaine 25 UTC +2h



signorelli_luca_portrait_de_fra_angelico.jpg

signorelli luca portrait ...

Fra Angelico

Le Moine-peintre


Fra Angelico de son vrai nom Gido di Piero naît vers 1390-1395 à Mugello, en Toscane, le nom et le métier de son père et de sa mère n'est pas connu, il a un frère prénommé Benedetto et une soeur Checca. Les enfants vont à l'école de Mugello puis Fra Angelico débute probablement son apprentissage artistique et est envoyé à Florence pour parfaire sa formation. Il étudie probablement avec le grand maître peintre et enlumineur Lorenzo Monaco (1370-1375-vers 1424-1425) vers 1410-1412 à Florence, à l'époque ou Lorenzo peint son chef-d'oeuvre, "Le Couronnement de la Vierge".

En 1417, Battista di Biago Sanguigni, un miniaturiste parraine Fra Angelico en vue de son entrée à la confrérie religieuse San Niccolo di Bari à laquelle lui-même appartient. Dès le début de l'année 1418, il est payé pour l'exécution d'un retable (perdu) pour la chapelle Gherardini de Santo Stefano al Ponte et collabore à la réalisation de plusieurs Vierges d'humilité dans l'atelier de Lorenzo Monaco. Cette même année Fra Angelico reçoit la commande d'un panneau de dévotion Crucifixion avec la Vierge, saint Jean l'Evangéliste et Marie Madeleine (1419-1420).


Fiesole



C'est à cette période que Fra Angelico entre avec son frère Benedetto calligraphe de formation, au couvent San Domenico di Fiesole sous le nom de Fra Giovanni. Il se voit confier la réalisation de plusieurs œuvres (perdues) dont une fresque représentant trois dominicains, Dominique, Catherine de Sienne et Pierre martyr, il peint une Annonciation sur les volets de l'orgue (aujourd'hui au musée du Prado). En 1423 il est payé pour l'exécution d'un Crucifix pour l'église hôpital de Santa Maria Nuova.

Toujours pour San Domenico Fra Angelico réalise en 1422-23, trois retables dont le superbe Retable de San Domenico (Vierge à l'Enfant avec saints Thomas d'Aquin, Barnabé, Dominique et Pierre martyr), destiné au maître-autel de l'église, le retable est modernisé par Lorenzo di Credi en 1501 et est l'auteur d'enluminures pour le livre de cœur.


Florence



Ces oeuvres lui valent des commandes d'autres congrégations dominicaines notamment à Florence ou Fra Angelico travaille pour plusieurs églises florentines notamment pour Santa Maria Novella ou le peintre décore quatre reliquaires de scènes de la vie de la Vierge (L'Annonciation et l'Adoration des Mages ; Vierge à l'étoile, la Dormination ; l'Assomption et le Couronnement de la Vierge, ces oeuvres sont destinées à Giovanni Masi, pour une autre congrégation il réalise le triptyque de saint Pierre martyr, pour le maître-autel de San Pietro Martiri à Florence.

Fra Angelico, maintenant connu et reconnu, reçoit commande d'un riche florentin, Palla Strozzi, une Déposition de croix pour l'autel de la chapelle funéraire de la famille. En 1432 Fra Angelico est nommé vicaire de San Domenico, poste qu'il occupe à plusieurs reprises à Fiesole. Il travaille également à Cortone où il honore plusieurs commandes pour les dominicains notamment le triptyque de la Vierge Marie entourée de plusieurs saints (Triptyque de Cortone), Fra Angelico peint une Annonciation ainsi qu'un fresque de la Vierge Marie. En 1433 il réalise pour la guilde des drapiers, le Linaiuoli, un monumental Tabernacle des Liniers, l'architecture du tabernacle fut exécutée d'après une esquisse du grand sculpteur florentin Lorenzo Ghiberti. En 1438 Fra Angelico reçoit une très importante commande, un tableau d'autel et la décoration du couvent de San Marco à Florence.

Rome



En juillet 1445 Fra Angelico est nommé à Rome par le Pape Eugène IV, il s'y rend avec son atelier notamment avec le peintre Benozzo Gozzoli et signe l'acte de séparation entre San Marco et San Domenico di Fiesole. Désormais Fra Angelico suit le Pape, il exécute les travaux pour la chapelle du Pape (Santissimo Sacramento) aujourd'hui disparus avec la destruction de la chapelle sous le Pape Paul III. Les années romaines de Fra Angelico sont très fécondes, il réalise quatre cycles à fresques à Rome et débute la décoration de la Nouvelle Chapelle (aujourd'hui chapelle San Brizio) de la cathédrale d'Orvieto, chapelle dédiée à saint Brizio, toujours pour Eugène IV, Fra Angelico décore la chapelle dans la cité du Vatican et des fresques pour l'abside de Saint-Pierre et pour Nicolas V une chapelle représentant saint Étienne et saint Laurent, cette chapelle appelée La Cappella Niccolina, du nom de son commanditaire et un cabinet de travail au Vatican. Fra Angelico exécute les fresques deux quartiers de voûtes dans la Nouvelle Chapelle d'Orvietopuis y renonce devant l'insolvabilité de ses clients.

Entre 1450 et 1452 Fra Angelico retourne comme prieur dans le couvent de Fiesole avant de se rendre une dernière fois à Rome pour y mourir le 18 février 1455, Fra Angelico est inhumé à Santa Maria sopra Minerva ou son tombeau demeure un modeste lieu de culte.



Première édition le: 23 avril 2010 Par : Sarah
Mise à jour le: 31 janvier 2012 Par : Sarah


Contenu sous copyright © 2010 - 2019, toutes reproduction strictement interdites sans autorisation écrite du site l'univers des arts.

Principales œuvres de Angelico Fra Toutes les oeuvres ici

fichier:fra angelico l annonciation vers 1425 1427.jpg

L'Annonciation

fichier:fra angelico saint jerome penitent vers 1424.jpg

Saint Jérôme pénitent

fichier:fra angelico vierge a l enfant avec douze anges.jpg

Vierge à l'Enfant avec douze anges

fichier:fra angelico crucifixion avec la vierge saint jean l evangeliste et marie madeleine.jpg

Crucifixion avec la Vierge, saint Jean L'Évangéliste

fichier:fra angelico vierge d humilite vers 1419.jpg

Vierge d'humilité

fichier:fra angelico vierge d humilite vers 1418.jpg

Vierge d'humilité

fichier:fra angelico calvaire vers 1440.jpg

Calvaire

fichier:fra angelico le couronnement de la vierge vers 1427.jpg

Le Couronnement de la Vierge

fichier:fra angelico l annonciation et l adoration des mages.jpg

L'Annonciation et l'Adoration des Mages

fichier:fra angelico vierge a l etoile vers 1424.jpg

Vierge à l'étoile

fichier:fra angelico christ mort avec six saints.jpg

Christ mort avec six saints

Publicité

La vie des morts consiste à survivre dans l'esprit des vivants.
Cicéron

Haut de la page

BiographiePhotoGraveurCitationNous contacter Plan du site

Retrouver les plus grands artistes du moyen-âge au XIXe siècle avec leurs oeuvres principales en image.

fils rss l'univers des arts fils rss l'univers des arts fil rss biographie fil rss photo

© 2008-2019 l'univers des arts