Biographie Photo Graveur

Accueil > Dürer Albrecht


Ėphéméride

La Ste Brigitte

A Paris le Soleil se léve à 6h13 se couche à 21h40

204e jours de l'année reste 161 jours

Semaine 30 UTC +2h


Artistes liés


fichier:Acke Johan Axel

Acke Johan Axel

1859-1924, peintre et graveur. Son tableau le plus connu est :"Miroir de l'eau".



fichier:Alaux Jean-Paul dit Gentil

Alaux Jean-Paul dit Gentil

1788-1858, peintre, graveur, lithographe. Frère du peintre Jean Alaux dit le Romain. Il fut l'...



fichier:Apoux Joseph

Apoux Joseph

Vers 1860-?, peintre, aquafortiste, graveur à l'aquatinte et à la pointe sèche. Joseph Apoux étudie a...



fichier:Barillot Léon

Barillot Léon

1844-1929, peintre et graveur à l'eau-forte. Léon Barillot travaille à la fabrique de papier peints d...



fichier:Bolswert Schelte

Bolswert Schelte

1586-1659, graveur flamand. Schelte Bolswert travaille avec son frère Boetius Adams Bolswert à Anvers...



fichier:Bosse Abraham

Bosse Abraham

Abraham Bosse nait à Tours en 1604, d’un père maître tailleur d'habits calviniste, Louis Bosse et de ...



fichier:Delachaux Léon

Delachaux Léon

1850-1919, peintre de genre et graveur sur cuivre. Léon Delachaux est tout d’abord formé à la gravure...



fichier:Doré Gustave

Doré Gustave

Enfance Alsacienne Son père, Pierre-Louis Charles Doré est ingénieur aux Ponts et Chaussées, sa mè...



fichier:Faivre Abel

Faivre Abel

1867-1945, peintre portraitiste, illustrateur et caricaturiste. Abel Faivre étudie aux Beaux-Arts de ...



fichier:Flameng François

Flameng François

1856-1923, peintre, graveur, aquarelliste, lithographe. Fils du graveur Léopold Flameng, il étudie av...



fichier:Gillray James

Gillray James

1757-1815, peintre, graveur, caricaturiste. En 1778, Gillray étudie à la Royal Academy avec Francesco...



fichier:Havell Robert

Havell Robert

1793-1878, peintre et graveur à l'aquatinte. Havell grave les planches de l'ouvrage de l’ornithologue...



fichier:Hennessy William john

Hennessy William john

1839-1917, peintre graveur sur bois, aquarelliste. Hennessy étudie à la National Academy of Design de...



fichier:Henshall John Henry

Henshall John Henry

1856-1928, peintre, aquarelliste et graveur. Henshall étudia à la Manchester School of ...




durer_autoportrait_a_la_branche_d_eryngium_1493.jpg

durer autoportrait a la b...

Dürer Albrecht

Pays : Allemagne

Style : graveur

Période : Renaissance du Nord

Apprenti orfèvre


Albrecht Dürer est le 3 ème, des 18 enfants, d'Albrecht l'ancien, d'origine hongroise et de Barbara Holper, seul trois de ses frères survivent, Hans l'ancien (né en 1478), Hans le jeune (1490-1538) et Endres (1484-1555). Dürer passe son enfance dans l'atelier d'orfèvre de son père dont il apprend le métier.

À l'âge de treize ans, il grave son premier autoportrait exécuté à la pointe d'argent, devant un miroir, on peut déjà sur cette première oeuvre voir ses dons innés, cette technique est très difficile, elle n'autorise aucune correction et exige beaucoup de sureté et de précision. Son père se rendant compte des dons de son fils, l'envoi dans l'atelier du peintre Michaël Wolgemut, peintre de Nuremberg. Dürer entre en apprentissage en 1486 et y reste jusqu'en 1490, il se familiarise avec la technique de la gravure sur bois, la xylographie et découvre les gravures de l'école de Ferrare, connues sous le titre d'usage Tarots de Mantegna dont l'artiste dessine librement vingt et une figure.

Tour de compagnonnage


albrecht dürer
À dix-huit ans, Albrecht Dürer entreprend son tour de compagnonnage, avant de partir, il peint les portraits de ses parents sous forme de diptyque. Ce tour qui dure quatre années, le mène tout d'abord à Colmar, ou Albrecht apprend la technique de la gravure sur cuivre avec les frères du grand graveur Martin Schongauer, alors décédé. Puis Dürer séjourne à Bâle, alors grand centre d'éditeurs et d'imprimeurs, où il débute avec succès comme graveur sur bois.

Dürer reçoit de nombreuses commandes dont les dessins des xylographies illustrant la première édition allemande du Ritter von Turn, il exécute des bois gravés pour un livre de dévotion, puis les 75 bois de l'ouvrage populaire, de Sébastian Brandt, La Nef des fous, Dürer participe aux illustrations des Comédies de Térence et grava son Saint-Jérôme en 1492. Puis Dürer se rend à Strasbourg, où il travaille dans l'atelier du maître Willibald Pickheimer, il exécute son premier autoportrait peint nommé : "Autoportrait à la branche d'eryngium".

Voyage en Italie


albrecht dürer
En mai 1494, Dürer est de retour à Nuremberg, il épouse en juillet, Agnès Frey. Ce mariage d'intérêt est organisé par son père. Cette même année, Dürer entreprend son premier voyage en Italie, à Venise, il se rend peut-être à Padoue et à Mantoue. Ce séjour est déterminant pour lui il y rencontre le graveur et peintre, Jacopo de Barbari qui lui fait découvrir de nouvelles théories, bouleversant ainsi ses conceptions esthétiques. Dürer réalise des copies d'après Mantegna, Lorenzo di Credi et Antonio del Pollaiolo, se concentrant plutôt sur les études de nus. Durant le trajet de retour, Dürer exécute de magnifiques aquarelles de paysages dont, Vue du val d'Arco.

L'atelier de Dürer


albrecht dürer
De retour, Albrecht Dürer perfectionne, encore sa technique, puis ouvre son atelier à Nuremberg, pendant la période allant de 1495 à 1500, l'artiste est très productif et grave énormément, il peint une douzaine de tableaux et exécute une soixantaine d'estampes, dont les séries, La Grande Passion et L'apocalypse, première oeuvre de grande envergure et qui a un succès énorme, qu'il imprime dans sa propre presse.

Dürer est le premier artiste allemand à inaugurer de nouvelles formes de production et de vente, il réutilise les bois et les cuivres gravés, comme matrices pour multiplier les tirages de ses oeuvres. Dürer réalise ses gravures à l'avance et non pas sur commande, il change ainsi un simple artisan, en véritable créateur autonome, inventant des thèmes nouveaux. Durant cette période, l'artiste perfectionne sa technique du burin et parvient à un style personnel d'une maîtrise éblouissante et inégalée. En 1497, Albrecht Dürer engage un agent Conrad Swytzer, qui est chargé de vendre ses gravures qu'il signe dorénavant pour lutter contre les abus et les faux. Entre 1502 et 1504, il peint deux de ses plus beaux tableaux, La Nativité et l'Adoration des Mages.

Second voyage en Italie


Albrecht Dürer retourne à Venise en 1505 et y séjourne deux ans, il y exécute un retable, qui est très bien accueilli par la noblesse et par le peintre Giovanni Bellini, qui estime énormément l'artiste, il visite Bologne et apprend la manière italienne de calculer la perspective et les proportions. Dès son retour Dürer étudie les mathématiques et les langues pour pouvoir rédiger son grand traité sur la théorie de l'art, « Les Règles de la Peinture » ou le « Traité des proportions du corps humain » qui est publié en 1525 et traduit par Louis Meigret en 1557.

Peintre de Cour


albrecht dürer
En 1512, jusqu'en 1519, Albrecht Dürer exécute différents travaux pour l'empereur Maximilien, dont : L'Arc de Triomphe et le Cortège triomphal, puis voyage en 1519, en Suisse et aux Pays-Bas, où il rencontre l'humaniste Érasme, qu'il voit au moins à quatre reprises, il peint son portrait par deux fois, Dürer fait également la connaissance des peintres Quentin Metsys, Patinir, Lucas de Leyde, Barend Van Orley et étudie les maîtres flamands. Il semble aussi qu'il soit ému par les révoltes paysannes de 1525, sauvagement réprimées. Dürer peint plusieurs portraits dont Gentilhomme et celui de Bernhart van Orley. Il rentre de ce voyage malade et très angoissé, il se représente alors dans un autoportrait datant de 1522 ou l'on voit l'artiste amaigri et souffrant. D'après certains renseignements Dürer a souffert à la fin de sa vie d'une longue dépression, due au malaise moral provoqué par les forces religieuses en lutte autour de lui. En 1519, Dürer se rallie à Luther qui dira qu'il le sauve d'une grande angoisse.

Dernier chef-d’œuvre


albrecht dürer
Albrecht Dürer voyage en France à Aix-la-Chapelle pour demander au nouvel empereur Charles Quint, le maintien de sa pension qu'il obtient. Grâce à lui, le gout et les théories italiennes entrent dans les pays germaniques, il fait découvrir l'art moderne et est le premier et le seul artiste à incarner l'homme universel en Allemagne. L'artiste désire peindre deux retables, une Crucifixion et Une Vierge il exécute seulement les quatre saints qui encadrent la Vierge, il en fait don à la ville de Nuremberg, alors devenue luthérienne, c'est la dernière oeuvre importante de Dürer, il n'a auparavant jamais peint d'images monumentales et donne à certains de se visages une expression d'agressivité très germanique et luthérienne, les deux forces qui déchirent son âme se trouvent ici mêlées en s'exacerbant, en fait toute la synthèse de son art.

Albrecht Dürer meurt le 6 avril 1528, à l'âge de 57 ans. Les gravures de Dürer sont exceptionnelles environ 2000 dessins et esquisses, ayant pour sujets : portraits, têtes d'expressions, scènes religieuses et profanes, sujets mythologiques et ethnographiques, académies, paysages, animaux, végétaux, dessins d'architecture et d'ornements, études de draperies, exécutés avec plusieurs techniques, pierre noire, pointe de métal, pointe d'argent, plume, fusain, craie, pierre de couleur, lavis, aquarelle, gouache, techniques mêlées et pour obtenir certains effets, Albrecht dessinera sur du papier teinté ou préparé : papier brunâtre, bleuâtre, bleu, papier préparé vert, bleu, ivoire, rosé, ou encore sur du vélin.



Première édition le: 29 décembre 2009 Par : Sarah
Mise à jour le: 03 février 2012 Par : Sarah


Contenu sous copyright © 2009 - 2014, toutes reproduction strictement interdites sans autorisation écrite du site l'univers des arts.

Principales œuvres de Albrecht Dürer Toutes les oeuvres ici

fichier:durer autoportrait a la branche d eryngium 1493.jpg

Dürer Autoportrait à la branche d'eryngium

fichier:durer albrecht adam 1507.jpg

Adam

fichier:durer adam et eve 1504.jpg

Adam et Ève

fichier:durer autoportrait 1484.jpg

Dürer Autoportrait à la pointe d'argent

fichier:durer albrecht autoportrait a la fourrure.jpg

Dürer Albrecht Autoportrait à la fourrure

fichier:durer etude de l enfant jesus 1495.jpg

Étude de l'enfant Jésus

fichier:durer albrecht portrait de barbara durer 1490.jpg

Portrait de Barbara Dürer

fichier:durer albrecht portrait d albrecht durer l ancien 1490.jpg

Portrait d'Albrecht Dürer l'Ancien

fichier:durer albrecht la trefilerie vers 1490.jpg

La Tréfilerie

fichier:durer albrecht la cour de l ancien chateau d innsbruck.jpg

La Cour de l'ancien château d'Innsbruck

fichier:durer albrecht la cour de l ancien chateau d innsbruck avec nuages.jpg

La Cour de l'ancien château d'Innsbruck avec nuages

Publicité

Tout est bien qui vient en son temps.
Sophocle

Haut de la page

BiographiePhotoGraveurNous contacter Plan du site

Retrouver les plus grands artistes du moyen-âge au XIXe siècle avec leurs oeuvres principales en image.

fils rss l'univers des arts fils rss l'univers des arts fil rss biographie fil rss photo

© 2008-2014 l'univers des arts